Petite sortie d'été

Totalisateur: 4561Partiel: 397

Cette fois-ci, c'est moi qui invitais. Comprenez par là que je devais simplement prévoir un road-book pour une balade agréable d'environ 300 kms. Comme on est en juillet et qu'il doit faire beau, j'en ai profité pour inviter Henri, Bernadette, Didier et Philippe à un petit spaghetti à la fin de la balade.

Pour ce qui est de l'itinéraire, j'avoue avoir été assez paresseux et m'être contenté de sélectionner autant de routes vertes que possible sur ma bonne vieille carte Michelin 214 et je suis assez fier d'avoir pu trouver de jolies routes (grandes et petites): beaucoup de virages, quelques lignes droites, de très beaux panoramas, etc. Mais d'abord, il fallait rallier Dinant où le départ était fixé sur le parking de la gare où nous attendait Henri et Bernadette avec leur nouvelle Freewind rouge pompier (voir photo ci-dessous). Henri avait été contacté par un internaute qui cherchait à faire des petites balades tranquilles avec sa Freewind récemment acquise. Il l'avait donc invité à se joindre à nous et nous avons eu le plaisir de faire la connaissance de Alberto (qui ne tomba pas !).

Le road-book nous a fait passé par Celles, Halma, Libin, Saint-Hubert (avec déviation par Hatrival), Forrières, Bande, La Roche en Ardenne, Dochamps, Manhay et Bra. Avant Stoumont, nous nous sommes arrêtés pour manger dans un petit café au croisement de la N66 et la N645 où nous avons retrouvé José (seul, sans Janine) qui accroissait son capital points pour la FFMB. Il n'a dons pas pu se joindre à nous ni rester bien longtemps pour se désaltérer. A partir de Stoumont, commençait une boucle Spa - Remouchamps - Stoumont (où nous avons croisé un troupeau de 50 motos ou plus) pour revenir par Werbomont, Hamoir, Tohogne, Huy, Eghezée puis quelques petites routes du Brabant Wallon (pour mieux apprécier celles de l'Ardenne) et terminer à Bousval pour le spaghetti.

Pour moi c'était l'arrivée mais Philippe et Didier qui rentrait sur Bruxelles (35 kms) ont dû repartir sous la pluie suivis quelques minutes plus tard par Henri et Bernadette qui prenait la direction de Beaumont (80 kms). Pour le rodage de la Freewind, c'était la journée idéale: routes pas trop rapides, changement de vitesse et de régime moteur très fréquents et un peu d'eau pour tester les pneus !

En conclusion:

A la fin de la balade qui faisait 329 kms, la jauge de mon réservoir indiquait que je pouvais encore parcourir 50 kms avant de refaire le plein. Si cela se confirme au prochain plein, j'aurai battu des records de consommations. A voir...

Photos de la balade

Clickez sur une photo pour l'agrandir.

Bousval: la belle Freewind rouge Bousval: sur la terrasse P.S. Pour une fois que ce road-book ne doit rien à personne, je peux le publier sans crainte: road-book Dinant-Bousval.

retour à l'index

L'Alsace avec Cap Moto

Totalisateur: 5329Partiel: 1632

Quel beau pays que l'Alsace, assurement quand il fait beau comme ce fut le cas pour ces quatre jours de détente organisés par Cap Moto. Surement aussi sous la neige mais alors il vaut mieux prendre ses skis que la moto.

J'ai passé un long week-end formidable en compagnie de 39 autres motards et motardes. Après un départ raté le jeudi 20 juillet à 9h30 (moi je devais travailler ce jour-là), j'ai rejoint le groupe à 22h00 après 4 heures d'autoroutes et nationales juste à temps pour le repas du soir. L'ambiance était déjà chaude et n'a fait que s'échauffer tout au long du week-end. Il y avait là plusieurs personnes que je connaissais déjà pour avoir roulé quelques fois avec eux et Philippe qui s'était inscrit en même temps que moi.

Si l'ambiance était chaude dès le premier jour, les pneus ont aussi chauffé un max dès le premier jour sur place, donc le deuxième jour du voyage (je ne compte pas ma descente en Alsace par l'autoroute comme faisant vraiment partie du voyage).
L'enchainement de virages sur les routes des Vosges n'a pas tardé à limer les petites tuuts sur le flanc des pneus. Je n'ai quand même pas mis le genou par terre (ni le coude): ce serait une faute de goût sur une TDM, mais j'ai réussi à accrocher un repose-pied dans un virage à droite. Je n'ai pas voulu aller plus loin suite à l'accident d'un des notres qui a un peu trop penché dans un virage du col de Saales. Il s'en est sorti sans trop de mal (juste une cheville abimée) mais cela fait quand même réfléchir.

Les avantages d'aller rouler en Alsace sont multiples:

On voit très vite cependant que l'Alsace a fort souffert de la tempête de décembre 1999. Mis à part les dégats aux habitations qui ont dû être vite réparées, les forêts sont dans un triste état. Le plus surprenant sont les arbres cassés comme si un géant s'était amusé à les détruire.

Photos de la balade

Malheureusement, mon appareil photo s'est trouvé en panne de batterie après 3 photos...

Clickez sur une photo pour l'agrandir.

Les ballons d'Alsace Les ballons d'Alsace Les ballons d'Alsace

retour à l'index


This page belongs to the web site of François Coulombeau where much more is available...